04 octobre 2012

Un minuscule fuseau turc en poirier

IMG_5809

Un géant de 16 grammes qui tourne comme un petit fou.

Lorsque le défi consiste à rentabiliser les petits chutes de bois des grands fuseaux, on peut s'amuser à pousser les limites. Les mini-mini fuseaux donnent autant de travail que les autres, mais le résultat est assez émouvant à regarder.

Ce fuseau a été offert à ma copine Isabelle, une grande amoureuse des mini-fuseaux, qui cherchait au départ un fuseau de plus de 30 grammes. Cette minuscule crevette a fait craquer son petit coeur d'artichaut, apparemment. icon_wink

Posté par globulle59 à 18:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


La beauté du bois de violette

Cette essence de bois de la famille des palissandres m'a réservé de belles surprises (mais elle m'a aussi irrité les yeux et la gorge: protection poussée indispensable). Un grain superbe que j'ai choisi de mettre en valeur par une finition cirée.

IMG_5810

 Un mini-fuseau de 26 grammes, et un médium d'environ 35 grammes qui a été adopté par Justine, lors d'un Spinning week-end mémorable entre copines.

IMG_5811

Et un prototype qui ouvre une piste ultra-intéressante à explorer, sa ligne particulière permet d'enrouler la laine filée très rapidement et en grande quantité.

IMG_5813

Et c'est là qu'on se rend compte des veinages superbes de ce bois (dont j'ai d'ailleurs fini d'épuiser tout mon stock en une semaine).

Posté par globulle59 à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 septembre 2012

Deux fuseaux en bois de padouk

Un bois superbe, très "mou" à travailler, qu'il faut poncer avec douceur sous peine de laisser des stries, et qui pique la gorge même à travers les masques à poussière. C'est donc un bois que je ne travaillerai que de temps de temps, mais le résultat est tellement éclatant que ça vaut la peine.

IMG_5787

Deux fuseaux suspendus de 37 et 32 grammes à tiges en hêtre.

IMG_5788

Le plus léger a une forme toute simple, suffisamment évidée au centre pour garder une bonne inertie

IMG_5789

Le plus léger a une fusaïole "haute vitesse", une encoche permettant de stabiliser la laine.

IMG_5790

Et il a une tige plus longue que la moyenne, de 26cm, qui acceptera de grande quantités de laine filée.

Posté par globulle59 à 15:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 septembre 2012

Un fuseau turc en taille médium

J'avais été conquise par les qualités d'un des fuseaux en iroko réalisés en aout, sa taille un peu supérieure à celle des mini-fuseaux lui donnait une inertie très agréable, tout en restant dans la gamme des fuseaux pour fils fins (mes préférés).

IMG_5764

J'ai donc cherché à retrouver les mêmes proportions avec ce fuseau en poirier.

IMG_5762

Et un travail particulier du bas du fuseau, qui lui permettra d'être mis en rotation dans un bol: apparemment , certaines fileuse aiment utiliser les fuseaux turcs en mode mi-supporté.

Posté par globulle59 à 10:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 septembre 2012

Je continue avec les fuseaux turcs

Retour au bois d'amarante avant de m'attaquer à de nouvelles essences reçues au mois d'aout.

IMG_5735

Deux fuseaux de 24 et 25 grammes, tiges en hêtre ciré ou naturel.

Posté par globulle59 à 20:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 août 2012

La gamme des fuseaux turcs s'agrandit

Deux fuseaux en iroko, tout légers, en tailles mini et moyenne.

IMG_5677

19 grammes pour le plus grand, seulement 14 grammes pour le plus petit.

Posté par globulle59 à 11:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 juillet 2012

Premier fuseau turc en taille mini

Il est enfin sorti de l'atelier, c'était un peu mon graal personnel.

17-07-2012

Il pèse 22 grammes, ses bras sont en poirier passé à l'huile de lin et sa tige en hêtre. Il tourne comme une toupie, d'une rotation bien stable.

17-07-2012

Il a été offert pour une grande occasion à une très bonne copine.

17-07-2012

C'est à coup sûr le premier d'une longue série.

Posté par globulle59 à 09:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juillet 2012

Mon premier fuseau turc réussi

Après plusieurs essais, le premier exemplaire utilisable est enfin sorti de l'atelier.

15-07-2012

Les deux bras sont en bois de poirier passé à l'huile de lin, la tige est en hêtre.

15-07-2012

Une fois la laine filée, on peut désassembler les pièces de bois, et récupérer un petit peloton bien net, que l'on peut directement retordre sur lui-même. Le fuseau autonome par excellence.

15-07-2012

Réaliser ce prototype a été une belle expérience, qui me pousse à compléter mon équipement d'atelier, afin de pouvoir plus facilement débiter les planchettes de bois nécessaires à la réalisation des bras à la scie à chantourner.

Posté par globulle59 à 17:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 juin 2012

Deuxième de la série des indécis

23-06-2012

Cette fois, un positionnement plus radical: ce fuseau n'est plus un top-whorl, et il l'assume. Même s'il s'utilise comme un top-whorl...

23-06-2012

Ce fuseau est extrêmement confortable à utiliser, une petite révélation dans ma vie de fileuse. Le poids n'est plus réparti pareil, c'est particulièrement agréable quand on enroule la laine formée autour de la tige.

 

Posté par globulle59 à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Une large fusaïole un peu déportée

C'est le premier fuseau d'une série "d'indécis", car je veux tester d'autres positionnements des fusaïoles.

23-06-2012

Une première tentative un peu timide pour décaller la fusaïole vers le milieu.

 

 

 

23-06-2012

Avec un joli frêne bicolore.

Rotation stable et bonne inertie, cet essai m'a convaincue qu'il fallait creuser cette piste.

Posté par globulle59 à 14:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]