by Fil et bois ...

28 novembre 2016

Une yarn gauge en olivier (non disponible)

Je n'en fabrique pas très souvent, mais ca reste un plaisir.

27 novembre 2016

Cette gauge a une marque discrète à 1/2 inch, ce qui facilite le comptage pour les fils très fins.

Posté par globulle59 à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Le fuseau "23" (non disponible)

Coup de hasard, ce fuseau pèse 23 grammes, et mesure 23 cm de haut.

27 novembre 2016 (2)

Le bol et la fusaïole sont en olivier, la tige en buis des Andes.

27 novembre 2016 (1)

Posté par globulle59 à 12:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 novembre 2016

Un fuseau inédit (non disponible)

Ce petit fuseau tibétain associe l'oranger des Osages pour le bol et la fusaïole, au kondo-findo pour la tige.

23 novembre 2016 (1)

C'est un modèle très léger de 18 grammes, qui mesure 20 cm de haut.

23 novembre 2016 (2)

Avec un bol tout en rondeur.

Et pour la petite histoire, voici ce qu'indique le site de mon fournisseur de bois pour cette essence: "C'est la tribu indienne des Osages aux Etats Unis qui a donné le nom de ce bois. Les osages faisaient du troc avec ce bois aux autres tribus d'Amérique du Nord, Sioux, Kiowas etc..."

Posté par globulle59 à 21:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 novembre 2016

Un fuseau tibétain bien contrasté (non disponible)

Voilà un an que je n'avais pas fabriqué de fuseau tibétain. Pour ces retrouvailles, j'ai entamé un carrelet tout neuf de bois de rose aux nuances bien marquées.

20 novembre 2016 (1)

Le fuseau pèse 28 grammes, il mesure 21 cm de haut. Sa tige est en buis des Andes.

20 novembre 2016 (2)

J'ai choisi de tourner un bol tout simple, ce bois si riche et si brillant n'a pas besoin de fioritures.

Posté par globulle59 à 17:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 novembre 2016

Un fuseau classique tout léger

Ce fuseau de forme épurée pèse 26 grammes, pour 21cm de haut.

IMG_9185

La fusaïole en citronnier de Ceylan est associée à une tige toute douce en buis des Andes, pour cette pièce aux belles nuances dorées.

IMG_9186

Posté par globulle59 à 17:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Un fuseau médium en citronnier (non disponible)

Ce fuseau pèse 31 grammes, pour une hauteur de 16 cm et une envergure de 11cm.

IMG_9187

La tige prèsente un joli noeur décoratif, qui s'ajoute aux nuances nacrées si caractéristiques de cette essence parfumée.

IMG_9188

 

Posté par globulle59 à 17:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

15 novembre 2016

Un fuseau lourd de caractère

Alice/ A pleines mains avait envie d'un fuseau lourd pour réaliser des retors.

29 octobre 2016 (3)

J'ai réalisé une fusaïole en wengué "énorme", le fuseau final pèse 47 grammes.

29 octobre 2016 (4)

Le wengué, avec ses fines nervures chocolat, est mis en valeur par la tige toute douce en buis.

Posté par globulle59 à 16:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Un fuseau médium en olivier

Ce fuseau pèse 29 grammes, il a une envergure de 10 cm et mesure 16 cm de haut.

29 octobre 2016 (5)

Les nuances de bois sont particulièrement marquées sur la tige.

29 octobre 2016 (6)

Posté par globulle59 à 16:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Un fuseau en palissandre et érable

Ce fuseau d'environ 25g a été adopté par Cécile, de La cabane Tricothé.

29 octobre 2016 (2)

Il a été photographié ave une tige en buis, mais c'est finalement une tige en érable plane qui a été choisie.

Posté par globulle59 à 16:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 septembre 2016

Le dernier fuseau turc de la série

Ce fuseau en genévrier de 27 grammes mesure 14 cm de haut, pour un peu moins de 11 cm d'envergure.

18 septembre 2016 (1)

En voici un qui m'a donné du fil à retordre. Ce lot de bois de cade a une couleur inhabituelle, qui tire sur le rose, difficile à accorder avec les essences que j'utilise en général pour les tiges. Cette pièce comportait en outre deux jolis noeuds, qui appelaient un bois sombre pour la tige.

18 septembre 2016 (2)

J'ai redonné sa chance au chacate preto, un bois certifié par Dalmann, produit en exploitation durable au Mozambique. J'avais déjà essayé de nombreuses fois d'en faire des tiges, mais chaque fois, ça cassait sec, et j'avais abandonné.

Cette fois, j'ai trouvé comment le travailler en tiges fines, en y allant très très doucement avec des outils fraîchement affutés. Ca demande du temps, de l'attention au moment des finitions, mais le résultat est là: un bois au grain serré, d'une très grande douceur sous les doigts qui rappelle l'ébène, qui montre de subtiles variations de teintes. A refaire, c'est sûr.

18 septembre 2016 (3)

Et bien entendu, ce fuseau en genevrier sent délicieusement bon.

Posté par globulle59 à 17:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]