Ce fuseau en genévrier de 27 grammes mesure 14 cm de haut, pour un peu moins de 11 cm d'envergure.

18 septembre 2016 (1)

En voici un qui m'a donné du fil à retordre. Ce lot de bois de cade a une couleur inhabituelle, qui tire sur le rose, difficile à accorder avec les essences que j'utilise en général pour les tiges. Cette pièce comportait en outre deux jolis noeuds, qui appelaient un bois sombre pour la tige.

18 septembre 2016 (2)

J'ai redonné sa chance au chacate preto, un bois certifié par Dalmann, produit en exploitation durable au Mozambique. J'avais déjà essayé de nombreuses fois d'en faire des tiges, mais chaque fois, ça cassait sec, et j'avais abandonné.

Cette fois, j'ai trouvé comment le travailler en tiges fines, en y allant très très doucement avec des outils fraîchement affutés. Ca demande du temps, de l'attention au moment des finitions, mais le résultat est là: un bois au grain serré, d'une très grande douceur sous les doigts qui rappelle l'ébène, qui montre de subtiles variations de teintes. A refaire, c'est sûr.

18 septembre 2016 (3)

Et bien entendu, ce fuseau en genevrier sent délicieusement bon.