C'est la première fois que je travaillais le bouleau madré pour un fuseau turc. En tournage, c'est un bois assez délicat, les marbrures qui rendent le bois si intéressant visuellement en font une essence parfois un peu fragile sous les outils, il faut y aller tout doux.

30 aout (1)

Ici, les nuances ne se sont révélées que sous la cire. Jusqu'au stade du ponçage, les pièces étaient blanches, avec de discrets passages bruns. Mais une fois ciré, le bois a révélé des régions nacrées vraiment inattendues.

30 aout (2)

C'est un fuseau léger de 23 grammes, pour 26 cm de haut.

Sans aucun doute le premier d'une série.